Strasbourg En Commun

Social

AXE 3 : POUR UNE GESTION SOCIALE ET éGALITAIRE DE LA VILLe

Droits sociaux

  • Retrait de l’arrêté anti-mendicité mis en place par la majorité sortante.
  • Retrait de tous les procès à l’encontre des militant.e.s pour les droits sociaux 

Logement : plus personnes dans les rues et fin du mal-logement

  • L’eau est un bien commun : les premiers m3 d’eau gratuits
  • Mise en place d’un véritable service social municipal aux migrant.e.s à Strasbourg (un accès à un logement digne, aux transports publics, à la scolarité des enfants, un accès sanitaire aux malades et souffrants, un accompagnement pour les démarches administratives)
  • Mise en place d’un plan d’urgence pour un accueil digne des sans-abris, en y associant celles et ceux qui les accompagnent au quotidien
  • Soutien à l’hébergement citoyen solidaire
  • Des loyers moins chers pour des logements accessibles :
    • Fixation et encadrement strict des loyers (encadrer le niveau des loyers).
    • Stop au déconventionnement des logements sociaux.
  • Lutter contre l’uberisation des logements (AirBnB abusif) en renforçant le contrôle municipal actuellement très faible
  • Multiplier le nombre d’attributions de logements sociaux pour répondre à la demande : modification du mode d’attribution, réattribution, réhabilitation des logements vacants, préemption d’immeubles en vente sur les quartiers en tension, construction de logements sociaux
  • Mise en place un système de caution solidaire 
  • Faciliter l’accès au logement social étudiant et jeune travailleurs
  • Retrait et l’interdiction du mobilier anti-sdf

Développer une économie solidaire

  • Favoriser la création de SCIC et de coopératives sur le territoire de façon partenariale
  • Limiter les appels d’offre et marchés publics aux seules activités lucratives et renforcer les critères éthiques. Privilégier la contractualisation partenariale avec les organisations à but non lucratif.
  • Soutien aux entreprises et chantiers d’insertion.
  • Développement de pépinières d’entreprise pour les jeunes dans les quartiers (formations, accompagnement, validation d’acquis d’expérience).
  • Application du droit de préemption et accompagnement des initiatives solidaires pour le développement de commerces de proximité dans les quartiers dépourvus 
  • Développer l’usage d’un numérique éthique en accompagnant les personnes en difficulté d’accès et en faisant la promotion des logiciels libres.
  • Entamer une concertation sur la place du tourisme à Strasbourg pour qu’il soit écoresponsable et respectueux des habitant.e.s

Les femmes et la ville : lutter contre les discriminations sexistes urbaines

  • Mise en place d’un.e adjoint.e et d’un portefeuille dédié.e.s 
  • Rencontre des associations féministes pour la mise en place d’un plan de lutte contre les discriminations sexistes
  • Développer les structures et foyers d’accueil pour les femmes victimes de violences, renforcement de l’accompagnement et mise en sécurité de ces femmes
  • Favoriser l’insertion professionnelles des femmes :
    • Développer le nombre de place publiques en crèche, notamment pour les familles monoparentales
    • Une place en périscolaire + cantine pour tous les enfants de Strasbourg dans leur quartier 
    • Adapter les horaires et les modalités de transport en commun pour les femmes
  • Egalité pour tous nos personnels municipaux : s’assurer de l’application de la parité femmes-hommes dans l’attribution des postes, lutter contre la précarité dans les domaines du social et de l’éducatif, mettre fin à la précarisation des emplois.
  • Revaloriser et développer la pratique de sport féminin.
  • Stop aux soutiens financiers et subventions de la ville aux publicités et démarches à caractère sexiste et /ou discriminant.

Handicap

  • Assurer un accompagnement de la municipalité vis-à-vis des familles ayant un enfant atteint de handicap à la charge
  • Dans toutes rénovations, rendre accessible les bâtiments aux personnes handicapées en les y associant pour répondre de manière pertinente à leurs besoins